Entrepreneuse au karaté

Dans: Articles entrepreneuriat au féminin - Le blog de My Choupi Chouz | Paris Sur: Vues: 1054

Article du 6/03/2017.

Karatéka depuis 18 ans, entrepreneuse depuis quelques mois, il me semble qu’une comparaison entre ces deux « activités» doit être faite. Les valeurs du karaté peuvent être, bien évidemment, appliquées à la vie de tous les jours mais je me rends compte qu’elles conviennent particulièrement à l’entrepreneuriat.

Alors entrepreneurs, mettez-vous au karaté ou karatékas à l’entrepreneuriat !

.

LE COURAGE & L’HONNEUR

Prendre une décision en surmontant sa peur & respecter ses engagements jusqu’au bout.

Au karaté, il y a de nombreux moment où il faut avoir du courage : le passage de grade (l’aboutissement de chaque année), les combats (quand je suis face à un homme de deux fois ma taille et poids, je dois y aller quand même), les compétitions et autres démonstrations (se montrer en public nécessite de surmonter son stress et d’être sûr de soi).

Dans l’entrepreneuriat, il faut aussi avoir du courage à différentes étapes : tout d’abord, la décision d’entreprendre n’ai pas faite si facilement. Une multitude de questions se construisent dans notre tête (et je me les suis, bien sûr, posées) : Et si je perds mon temps ? Et si je rate une opportunité dans mon ancienne entreprise ? Et si je n’ai plus d’argent pour vivre ? Et si je n’arrive pas à aller jusqu’au bout ? Et si je ne réussis pas ? Et comment je vais faire pour rembourser mes prêts ? etc. etc.

Des doutes, j’en ai souvent. Des difficultés aussi. Mais ce ne serait pas excitant si c’était trop simple !

Ensuite, lorsque je dévoile mon travail (le nom, le logo, les articles, les photos, les créations puis bientôt les produits… ) sur les réseaux sociaux et autres supports, je ressens une impression de mise à nu et c’est grâce au courage que j’avance ! Et puis, il faut avoir du courage pour parler de son projet à des personnes plus expérimentées, pour trouver des fournisseurs, des usines, pour sortir de son petit confort quotidien car quand on monte sa startup, il n’y a aucune petite main qui nous aide derrière. C’est nous les petites mains…

Et enfin dans les deux cas, l’honneur nous amène à respecter nos engagements.

Par exemple, cette année, j’ai passé ma ceinture noire de karaté à la Fédération Française de Karaté, cette ceinture que j’ai depuis 4 ans dans mon club et que j’avais ratée il y a 11 ans en Fédéral. Malgré l’appréhension d’un retour sur un échec lointain, j’y suis allée pour honorer mon grade jusqu’au bout (et c’était plutôt facile en fait ;) ).

Je veux ainsi aller jusqu’au bout de mon projet d’entreprise et même si je rencontre quelques échecs, je dois arriver à les surmonter.

Honorons nos engagements !

 

LE COEUR & LA PERSEVERANCE

Pratiquer avec le coeur, pratiquer avec passion & chercher à progresser en permanence.

La passion est un des points clés du karaté et de l’entrepreneuriat puisque les deux sont un long cheminement durant lesquels on doit être, sans cesse, en quête d’amélioration.

J’ai failli arrêté le karaté étant beaucoup plus jeune mais je remercie mon père qui m’a inculqué ce que c’était de persévérer et d’aller jusqu’au bout des choses. Il m’est arrivé d’échouer à des passages de grade mais j’ai quand même continué. On continue à s’entrainer aux techniques de base même après des années de pratique car il y a toujours des détails à perfectionner.

Et, c’est par passion que je me suis lancée dans l’entrepreneuriat. On ne peut pas aller au bout de cette grande aventure si on n’est pas passionné par ce que l’on fait.  Néanmoins, j’ai toujours vécu ma vie avec passion, mon article précédent le prouvant...

C’est grâce à ma pugnacité que j’avance sur mon projet de création d’entreprise car j’aurais pu déjà baisser les bras à de nombreuses reprises (je ne vous en dis pas plus pour le moment).

Alors soyez passionné par ce que vous faites ou trouvez quelque chose qui vous passionne, persévérez et votre vie prendra une nouvelle forme !

 

LA COURTOISIE & LA SERENITE

Être respectueux envers son interlocuteur & rester calme et lucide quand monte la colère.

Dans quelconque situation, il faut rester maitre de soi. C’est vrai en karaté lorsque l’on se prend des coups ou des remarques et dans l’entrepreneuriat, lorsque que l’on est face à des réponses négatives ou des situations problématiques, par exemple.

Lorsque je prends un coup de poing qui fait mal, je ne vais pas riposter violemment et méchamment. Je me rappelle d’un Mawashi-Geri (coup de pied circulaire) que j’avais pris en pleine figure, lors d’une compétition. Je n’étais pas fière mais je suis restée impassible et on a continué le combat.

Dans l’entrepreneuriat, c’est pareil, on encaisse des coups puis on relève la tête et on avance.

Dans les deux cas, tout est une question de stratégie et de sérénité : on observe tranquillement et on trouve les failles de l’autre, mais toujours dans le respect.

 

IMG_9480-2-1024x820.png

 

LA LOYAUTE & LA SINCERITE

Faire face sans tricher & s’exprimer avec son coeur et non son mental.

Une droiture et sincérité sont nécessaires pour le karaté comme l’entrepreneuriat.

Au karaté, on ne peut pas prendre quelqu’un par surprise, de façon déloyale.

Dans l’entrepreneuriat, il est nécessaire d’être sincère et transparent avec ses clients car ils ne sont pas dupes. J’espère développer mon entreprise en collaboration avec mes clientes afin de créer un véritable échange et gagner leur confiance. Il en va de même avec les fournisseurs.

 

LA GENEROSITE & L’AMITIE

Donner sans rien attendre en retour.

Au karaté, on ne s’en rend pas forcément compte mais on donne. On donne à l’autre pour le faire progresser, tout en étant désintéressé. En effet, le simple fait de donner quelques conseils à des personnes moins gradées ou de donner un cours à des enfants, c’est faire preuve de générosité.

La générosité est au coeur de l’entrepreneuriat. Les entrepreneurs s’entraident, échangent des conseils et se soutiennent. J’ai pu en rencontrer quelques un(e)s qui m’ont accordé du temps sans rien attendre en retour et je les remercie du fond du coeur :)

Je partagerai ensuite volontiers mon expérience avec d’autres entrepreneurs ou aspirants entrepreneurs. J’ai déjà créé ce blog pour raconter les étapes importantes de la vie d’un entrepreneur et j’espère que cela pourra aider certains d’entre vous.

 

L’HUMILITE & LA DIGNITE

Rester modeste sans vanité ni orgueil & rester soi-même dans la défaite comme dans le victoire.

Au karaté, il faut toujours garder l’esprit de débutant. Plus on apprend, plus on perçoit les techniques à parfaire. Après 18 ans de cet art martial, il me reste tellement à apprendre. Par exemple, je dois améliorer mon Mawashi-Geri alors que c’est mon coup de pied fétiche…

Dans l’entrepreneuriat, même après un succès, il est important de rester humble et proche des autres. On peut être fier, bien entendu, mais on ne doit jamais se sentir supérieur aux autres. Je suis, pour ma part, déjà fière du chemin que j’ai parcouru et de tout ce que j’ai appris mais je sais qu’il me reste encore tout à apprendre et à faire. J’ai, bien sûr, une appréhension vis à vis de l’échec mais c’est dans ces moments que l’on apprend le plus.

Même dans la défaite, il faut rester fier de ce que l’on est. Battez-vous (avec respect) et entreprenez !

 

IMG_9481-2-925x1024.png

Commentaires

Laissez votre commentaire