Les tribulations d'une éternelle rêveuse

Dans: Articles entrepreneuriat au féminin - Le blog de My Choupi Chouz | Paris Sur: Vues: 972

Article du 22/02/2017.

Aujourd’hui, j’ai décidé de réaliser un nouveau rêve, créer ma startup.

Pour être honnête, l'idée que je me faisais de ma future vie a pas mal évolué depuis mon enfance, comme vous j’imagine.

La danseuse rêveuse

IMG_9086-300x300.png

A 5 ans, je déclare à ma professeur de danse classique que je deviendrai danseuse étoile. Mais, j’arrête le classique à 10 ans car ça fait trop petite fille.

A 10 ans, je veux devenir commissaire de police. Je laisse rapidement cette envie de côté, pour le métier de vétérinaire, le rêve de beaucoup de petites filles qui aiment les animaux.

A 15 ans, je découvre ce métier, lors d’un stage dans un petit cabinet de ville. C’est loin de l’image que je m’en fais : moi, je me vois partir à l’aventure pour soigner des baleines ou des panthères.

A 17 ans, bac en poche, je dois faire un choix crucial pour mon futur mais qui finalement ne l’est pas tant. Etant scientifique, deux voix "tracées" s’ouvrent à moi : la médecine ou l’ingénierie. J’opte pour une classe préparatoire maths sup-maths spé afin de pouvoir être libre de choisir ce que je veux faire plus tard.

 

 

 

L'ingénieur rêveuse

IMG_9084-1024x768.png

A 19 ans, là encore, des choix, des choix, toujours des choix. Quelle école choisir ? Faire 5/2 ou intégrer ?

Je choisis finalement l’ESTP après avoir été un peu influencée par un ami (merci Romain) et en me disant que le bâtiment et l’architecture devraient être intéressants et porteurs.
Mais avais-je fait le bon choix pour travailler dans le secteur du luxe ou de la cosmétique ?

Oui, je sais, cela peut paraitre paradoxal :P

Mais, je réussis quand même à effectuer mes stages dans le milieu du luxe avec comme ultime stage : CHANEL. Ah CHANEL… la Maison de mes rêves ! J’ai adoré cette expérience et je rêve d’y travailler mais cette fois, en développement produit. J’intègre alors un cursus à L’EMLyon.

 

 

La chinoise rêveuse

IMG_9082-1024x683.png

Et là, le coup de foudre… un échange à Shanghai me met une nouvelle lubie dans la tête : travailler en Chine. Je décide d’apprendre le chinois à l’université chinoise de Pékin puis de Shanghai. Je pose mes valises, j’achète un vélo, j’intègre une petite entreprise et je me mets à négocier avec des usines chinoises en mandarin.

 

 

La marketeuse rêveuse

IMG_9083-1024x768.png

De retour en France, je trouve enfin le stage de mes rêves en marketing développement parfums. Il se termine bien trop vite sans embauche à la clé, ce qui est très courant dans ce secteur, beaucoup trop courant…

Je me mets alors à chercher du travail. Contrairement à ce que l’on entend, personne n’est venu me chercher à la sortie de l’école pour me proposer un poste. J’avoue que j’ai emprunté une voie bien détournée ;)

« Le parcours de la combattante » commence alors…

Après quelques entretiens et déceptions, une idée de produit innovant me donne à nouveau le sourire : je commence à monter une startup et je reprends ainsi le contrôle de ma vie professionnelle.
Et là, le poste de mes rêves m’est enfin proposé en CDD et je ne peux pas me permettre de refuser cette offre que j’espérais tant. Je signe ainsi mon premier contrat avec la motivation de travailler sur ma startup, en parallèle. Mais, l’idée de pouvoir monter mon projet, après le bureau, est utopique au vu des horaires en marketing…
J’apprends énormément et je m’épanouis dans ce beau métier. L’année s’écoule alors rapidement et j’ai peu avancé sur mon projet personnel que je chéris tant.

 

 

L'entrepreneuse

Pour-couverture-fb-déf-1024x390.jpg

Malgré la passion pour le métier que j’exerce, je ne veux pas regretter de ne pas m’être lancée. C’est le moment, je saute le pas.

La vie est trop courte pour avoir peur et pour brider ses ambitions..

J’ai 26 ans et je vais réaliser mon nouveau rêve de vie : monter ma startup !

 

Et vous, avez-vous déjà voulu vous lancer dans un quelconque projet mais le cours de vos vies vous a rattrapé avant ?

Il n’est jamais trop tard pour croire en ses rêves alors n’hésitez plus ;)

Commentaires

Créé sur vendredi, mai 11, 2018 Posté par Margaux CC Lien de commentaire
Hello Katia,
Merci beaucoup pour ce gentil commentaire (que je viens seulement de découvrir, sorry :) ) !
Et, en effet, il faut tenter : c'est une aventure passionnante !
A très vite et have fun in Chouz !
Margaux
Créé sur jeudi, mars 15, 2018 Posté par Katia GG Lien de commentaire
Super état d'esprit ! Je suis aussi ingénieure et j'ai toujours eu envie de créer une startup, même si ce n'est pas dans mes plans actuellement. Mais ta phrase, "je ne veux pas regretter de ne pas m’être lancée", me fait me dire que je me dois de tenter à un moment dans ma vie :)
Le projet aussi est super et j'achèterai un ou deux coffrets quand j'aurai mon premier salaire ;)
Je te souhaite une très bonne continuation, à première vue tu as le potentiel de devenir une référence sur le marché de la chaussure.

Laissez votre commentaire